mercredi 19 novembre 2014

Chic, des restes! (Colcannon and Fishcakes)

Retournons un peu à l'Irlande. Traditionnellement, le colcannon se sert à Halloween  (c'est pour dire à quel point ce billet a du retard, hum hum) - on y cache alors une pièce de monnaie, un peu comme dans notre Galette (c'est un peu moins élégant, il faut l'avouer). C'est une simple purée de pommes de terre agrémentée de chou vert ou de kale, ma préférence allant nettement à la dernière version. Il accompagne à merveille les loin of bacon rôtis ou des saucisses au jus, mais surtout on peut utiliser les restes pour faire ses propres fishcakes - rien à voir avec ceux déguster au pub, je vous le dis!

Traditional Colcannon
Environ 500g de belles pommes de terre à purée
200 à 250g de kale, selon les goûts (ou de chou vert. Dans certaine famille irlandaise, on utilise aussi du blanc de poireau)
30g de beurre salé
Du lait
Du sel, du poivre

Je ne suis pas sûre que l'on puisse vraiment appeler cela une recette, c'est très simple. Il suffit de faire cuire dans un grand volume d'eau les pommes de terre (vous pouvez les éplucher avant ou après, selon votre préférence) jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres (environ 20 à 25min selon la taille).
Pendant ce temps, laver les feuilles de kale. Les plonger 5 à 6 minutes dans un grand volume d'eau bouillante salée puis les passer rapidement sous l'eau froide pour qu'elles gardent leur belle couleur. Les émincer, pas trop finement.
Dans un saladier, écraser les pommes de terre en purée à l'aide d'une fourchette ou d'un presse-purée (mais pas de mixeur! elles deviendraient trop élastiques). Ajouter le kale et mélanger. Ajouter le beurre et le lait jusqu'à obtenir la consistance désirée (ce n'est pas une purée très liquide, je mets en général quelques cuillères à soupe et cela suffit), saler, poivrer et déguster lorsque c'est chaud! Ou laisser refroidir si vous envisager d'en faire des fishcakes.


Perfect salmon fishcakes
Pour 3 à 4 personnes en plat principale (environ 12 palets)

Il faut ajuster la recette selon la quantité de colcannon à votre disposition. J'utilise autant de chair de poisson que de pommes de terre, ça évite d'avoir des fishcakes tout secs.

500g de colcannon (ou de pommes de terre cuites, pelées et écrasées en purée)
350 à 400g de saumon (bio, c'est mieux)
100 à 150g de saumon fumé de bonne qualité
2 échalotes bien charnues, émincées
1 petit bouquet de persil frais, ciselé
1 petit bouquet de ciboulette fraîche, ciselé
1 petit bouquet d'aneth fraîche, ciselé
De la farine
2 gros oeufs, légèrement battus
Environ 200g de chapelure
Le zestes d'un citron (optionnel)
Sel, poivre
Huile de tournesol

Commencer par cuire le saumon: dans un plat allant au four, déposer les filets, arroser d'huile d'olive, de sel, de poivre et faire cuire environ 15 à 20min à 190°C. Retirer du four, laisser refroidir puis émietter les dans un grand saladier. Découper le saumon fumé en petits morceaux, et mélanger au saumon cuit. Ajouter les herbes, les zestes de citron, les échalotes ainsi que le colcannon et bien mélanger. Goûter et saler, poivrer en consistance. En utilisant vos mains bien propres, façonner des petits palets (j'aime bien quand les fishcakes ne sont pas trop gros, environ 5cm de diamètre je dirai mais c'est selon les goûts).
Dans trois assiettes différentes (oui ce n'est pas très économique en vaisselle), verser la farine dans l'une, les oeufs battus dans l'autre et la chapelure dans la dernière. Plonger chaque palet dans les différentes assiettes, en suivant cet ordre. Les mettre de côté sur une plaque ou un plat allant au four, préalablement recouvert de papier sulfurisé. Répéter pour chaque palet. Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que les fishcakes soient bien dorés. Server aussitôt avec une salade bien assaisonnée et des rondelles de citron. Au pub, on les sert généralement avec de la sauce tartare et des très grosses frites (ça ne dérange absolument pas les Irlandais de servir des pommes de terre avec des pommes de terre. Hum)


5 commentaires:

  1. Mmmmm je n'ai encore jamais osé le kale pourtant je devrais c'est plein de protéines!
    Je vais essayer ta purée! Après une course, ca doit être par-fait!
    Et btw, l'autre article était juste <3
    N.

    RépondreSupprimer
  2. Humm, des vrais fish cakes maison. J'en ai deja fait, mais pas a base de colcannon, il faut que j'essaie ca un de ces jours, ca me tente bien.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Les fishcakes sont TROP beaux!
    Bon, pour ma prochaine commande de courses il faut vraiment que j'ose le kale ( d'habitude je n'en prends pas, à cause de la taille ridicule de mon frigo et de l'amour que porte mon chat à tout ce que je stocke en dehors).
    J'espère qu'on aura un billet aussi appétissant pour Thanksgiving :)

    RépondreSupprimer
  5. N. > Oh oui ca serait parfait après une de tes courses! C'est trop bon gratiné avec un peu de cheddar aussi ;) On se fait un atelier kale a Noël?

    Gracianne > Oh ça me fait drôlement plaisir! Il faudra me montrer si vous essayez! :)

    Eloustic > Mais oui, le kale il faut oser, après on ne peut plus sans passer! ;) Je ne fête jamais Thanksgiving, par contre J'ADORE la tarte à la patate douce, du coup tu me donnes envie! (spoiler du prochain post hum hum)

    RépondreSupprimer